Georges – Clotilde

 

 

Georges, 98 ans.

Clotilde, 92 ans.

64 années de mariage…

Lorsque j’observe mes grands-parents aujourd’hui, je constate de la douleur, physique et morale. Le manque d’autonomie, la souffrance dans certains gestes et surtout une attente. L’attente des personnes âgées, pas celle de mourir mais celle de partir. Malgré cette véritable vieillesse, je retiens une longue vie commune, une dépendance qui les lie tous les deux, les nombreux désaccords puis l’affection rare mais persistante, les rituels de chaque jour…