La France vue d’ici

 (projet en cours…)

 

 

RSA JUSQU’À DEMAIN…

 

 


Cette aide financière soulage mais fragilise.
Elle n’est pas sans prix à payer. Elle s’accompagne de longues démarches administratives, de nombreux préjugés, d’intrusions dans la vie privée, de regards méprisants. Sa réalité est cette double peine : Être un précaire accusé. Artistes, traducteurs, guitaristes, cireurs de chaussures, agriculteurs… Des travailleurs courageux mais pas complètement autonomes financièrement.
Ils s’acharnent à exercer leurs métiers malgré la honte et les difficultés.
Leur seule volonté chaque matin est de réussir.



 

 

(Le RSA d’activité est un complément à des revenus trop modestes perçus par des salariés, chefs d’entreprise, auto-entrepreneurs, indépendants… Cette prestation sociale est financée par l’État et versée par les CAF)


Laurent. Cireur de chaussures.