T U B E

 

 

 

Londres, à Old Street Station pendant les heures de pointes.

Les escalators sont très longs et inclinés.

Ce projet montre une situation où des inconnus sont serrés, proches.

Une proximité quelques fois gênante,  claustrophobique.

Malgré le réflexe de laisser une marche de séparation, ces anonymes ne peuvent pas être invisibles puisque qu’ils sont notre champ de vision.

Je suis confrontée à leurs dos et à l’arrière de leurs têtes.

Cette position est à la limite de l’intime, nous pouvons même sentir l’odeur de la personne en face de nous ou voir ses pellicules.

Ce projet témoigne la singularité de chacun pendant ces heures de pointes.